Site officiel de la commune de Saint-Médard sur Ille

Passage à niveau de la Halte : une proposition inacceptable

samedi 22 août 2015

Le passage à niveau de la Halte a été le siège d’un dramatique accident en octobre 2011, qui a conduit les pouvoirs publics, dont la commune, à engager d’importants travaux et à inscrire ce passage à niveau sur la liste des passages à niveau « préoccupants » au niveau national. Des études pour sa suppression (techniques, environnementales, ..) ont été engagées par le département à la demande du préfet.

Comme nous vous l’annoncions dans le dernier bulletin municipal, la municipalité reste particulièrement vigilante depuis cet accident sur les suites qui sont envisagées pour la sécurisation du passage à niveau de la Halte par les partenaires que sont l’Etat, la Région Bretagne, le département d’Ille et Vilaine et la SNCF. La commune participe activement aux différentes réunions sur ce sujet auxquelles ses représentants sont conviés.

Alors qu’une phase de concertation et de présentation des différents scénarios de réalisation d’une voie de contournement associée à une fermeture du passage à niveau à horizon 2018/2020 était sur le point de démarrer en juin 2015, dans la droite ligne de ce qui avait été proposé jusqu’alors, le préfet d’Ille et Vilaine est subitement intervenu auprès du département pour demander le « report » de cette concertation afin d’étudier une autre « proposition ».

Comme certains ont pu le lire dans la presse locale (Ouest France du 12 août 2015) ou relayée depuis sur les réseaux sociaux, cette proposition de sécurisation se résume à une fermeture pure et simple du passage à niveau et à un report du trafic routier sur Montreuil sur Ille, dont le passage à niveau pourrait profiter de travaux de sécurisation.

Le 6 juillet, le préfet et ses services ont fait part de cette proposition aux financeurs des projets de suppression des passages à niveau lors d’un comité auquel la commune n’était pas conviée. Informé de la teneur de cette proposition et après avoir consulté les conseillers municipaux ainsi que les maires des communes concernées, j’ai adressé un courrier au préfet afin de l’alerter sur le caractère inacceptable de cette proposition, car déconnectée des réalités locales. En résumé, la fermeture du passage à niveau sans solution de contournement s’apparenterait à une double peine pour les médardais, déjà traumatisés par l’accident de 2011 et devant à présent subir les conséquences d’une décision à laquelle ils n’auraient même pas été associés.

Malgré cette alerte, le préfet m’a ensuite confirmé par courrier début août que cette « solution » avait sa faveur. Rien n’est donc encore mis en application, mais il nous appartient dorénavant, collectivement, avec tous les soutiens que nous pourrons réunir, d’exprimer notre désapprobation et de proposer des « alternatives réalistes », pour reprendre ses propres termes.

Lionel Van Aertryck, maire, et les conseillers municipaux de Saint-Médard sur Ille.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 242051

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License