Site officiel de la commune de Saint-Médard sur Ille Site officiel de la commune de Saint-Médard sur Ille

Une invasion de frelons asiatiques

dimanche 23 novembre 2014

Cela fait 10 ans déjà que le frelon
asiatique est arrivé en France et
aujourd’hui il est déjà présent sur toute
la moitié Ouest du pays mais depuis cette
année, il fait une apparition remarquée à
Saint-Médard-sur-Ille. Un hiver doux et
un début d’année chaud ont favorisé son
développement.

Malgré le suivi que nous avons effectué
et plusieurs destructions de petits
nids début juin, le nombre d’individus
a augmenté. Il a été très difficile de
détecter des nids plus importants. En
octobre seulement, un nid de grande
taille (Environ 70 cm de diamètre) a
été repéré grâce à des médardais qui
ont eu la surprise d’en voir un tout
près de chez eux. Ce nid a été détruit
la semaine suivante par le FGDON 35
(anciennement Févildec) qui est chargée
de la destruction de ces nids.

Les nids peuvent être jusqu’à plus de
vingt mètres de hauteur dans des grands
arbres feuillus, ce qui rend la tâche
difficile. Chaque nid peut abriter jusqu’à
2000 individus dont 100 à 200 nouvelles
fondatrices qui après avoir été fécondées
et après hibernation créeront au
printemps suivant leur propre nid. Ce
qui explique sa prolifération.

PNG - 851.4 ko
Comparaison
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Est- il plus ou moins dangereux que le frelon commun ?

  1. Pour l’homme : non, s’il est loin de son nid et s’il est occupé à butiner. Oui, si l’on est près de son nid et surtout s’il est dérangé. Contrairement aux frelons communs qui préfèrent la fuite, ceux-ci attaqueront jusqu’au dernier.
  2. Pour les abeilles : oui, car il détruit les colonies d’abeilles très rapidement. Il se poste devant l’entrée des ruches en vol stationnaire et attaque les abeilles chargées de pollen. Sa taille plus importante et ses grandes pattes lui permettent de saisir une abeille et de l’emporter avec lui. Il ne gardera de l’abeille que le thorax et en fera une boulette qu’il emportera pour nourrir les larves de sa colonie. Quelques frelons seulement peuvent détruire la totalité d’une ruche en moins de vingt minutes.

Les précautions à prendre
Le danger peut se révéler en taillant sa
haie, en tondant sa pelouse, en entrant
dans un abri de jardin, dans un coffret
EDF, en jouant au ballon… ceux- là sont
souvent très bas. Mais ils peuvent être
aussi très haut dans un arbre. Il est donc
nécessaire d’être vigilant.

Comment le reconnaître

Il mesure de 2 à 3 cm de long, il a les
pattes jaunes et les ailes fumées, un
cercle jaune sur le premier segment de
son abdomen et le dernier segment est
jaune orangé.

JPEG - 209.9 ko
Frelon asiatique
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Que faire en cas de présence d’un nid ?

Ne chercher pas à intervenir. Contacter
la mairie, par téléphone : 02 99 55 23 53
ou par mail : mairie@smdsi.fr qui
contactera la FGDON 35 avec laquelle
elle a passé une convention pour la
destruction de ces nids.

Aidez- nous à enrayer cette prolifération

En observant l’environnement et
pourquoi pas aussi en fabriquant des
pièges. Vous pourrez trouver un
exemple très simple à réaliser ci-dessous

JPEG - 191 ko
Piège à frelon asiatiques
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Chaque fondatrice capturée, c’est un
nid en moins donc moins de coût
d’intervention (environ 150 à 180 euros
par déplacement). Période de piégeage
des fondatrices : du 15 octobre à fin
novembre et du 15 février au 15 avril.
Si vous souhaitez d’autres informations
sur ce sujet, n’hésitez pas à nous
contacter : asso.chlorophylle@free.fr

Pour l’association Chlorophylle,

Le Président, Patrick Dumont


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 262817

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License