Site officiel de la commune de Saint-Médard sur Ille Site officiel de la commune de Saint-Médard sur Ille
Accueil > Les projets > La ZAC de la croisée des chemins > La ZAC de la croisée des chemins

La ZAC de la croisée des chemins

La Commune de Saint-Médard sur Ille connaît une croissance constante de sa population, la demande de logements augmente ce qui se traduit par une
certaine pression foncière.

Dès 2005, une étude réalisée dans le cadre d’une mission d’assistance aux communes de moins de 2 000 habitants concluait à l’opportunité de réaliser
une Zone d’Aménagement Concerté dans le but de maîtriser l’extension du bourg.

La procédure de ZAC permet, en effet, de maîtriser l’urbanisation et de réaliser les équipements publics d’infrastructure et de superstructure nécessaires. Elle permet également d’imposer des critères qualitatifs de construction, ce qui se révèle relativement difficile dans le cadre d’opérations d’initiative privée.

C’est ainsi que, par une délibération du 16 mai 2007, le Conseil Municipal de Saint Médard sur Ille a lancé les études préalables à la réalisation d’une ZAC multi-sites, défini un périmètre d’études et décidé l’intégration d’une démarche d’Approche du Développement Durable dans les Opérations d’Urbanisme (ADDOU).

La démarche ADDOU s’est concrétisée dans une série d’ateliers thématiques animés par le PAYS de RENNES, et regroupant le Conseil Local de l’Energie, l’AUDIAR, les élus et des habitants de la Commune. A l’issue de ces ateliers, des orientations
prioritaires ont été dégagées et formalisées dans une Charte du développement durable laquelle a alimenté les études préalables réalisées par le bureau d’études.

La démarche ADDOU a permis de définir les grandes orientations de l’urbanisation de la commune pour les prochaines années.

Atelier démarche ADDOU

Les participants se sont réunis en groupes de travail afin de réfléchir à l’intégration des habitations futures sur la commune. Bon nombre d’interrogations sont venues enrichir le débat, nous pouvons citer entre autres :

  • Comment intégrer les futures maisons dans le paysage urbain actuel de Saint Médard
  • Privilégions nous la voiture, ou les déplacements tels que le vélo ou la marche à pied ?
  • Comment pouvons nous profiter du dénivelé de Saint Médard, atout ou inconvénient ?
  • Quelles parts accorderons nous à l’habitat groupé, au semi collectif, à l’individuel, aux lots libres de construction ?
  • Fixons nous des objectifs minimums à atteindre en terme de performances énergétiques, envisageons nous la possibilité de réseaux de chaleur ?

« La liste est aussi passionnante que longue », nous confit un conseiller municipal, « et après avoir participé à ces ateliers, je suis convaincu qu’il est nécessaire de penser aujourd’hui l’habitat de demain ! ».

Ces orientations sont consignées dans le document guide ci-dessous qui est le résultat des différents ateliers organisés et encadrés par le Pays de Rennes, l’Audiar et le CLé, auxquels plusieurs habitants et élus ont participé.

PDF - 1.8 Mo
Document Guide
1,8 Mo

Ce document guide a été validé en conseil municipal et reprend les principaux objectifs auxquels doit répondre le bureau d’étude en charge de la définition de scénarios d’urbanisation de la commune.

Initialement engagées sur un périmètre de 23 hectares, les études préalables à la création de la ZAC menées de concert avec la démarche ADDOU ont conduit à une réflexion sur le périmètre le plus adapté aux ambitions de la Commune. Les scénarios
d’aménagement envisageables, leurs coûts et leurs impacts respectifs - notamment au regard des objectifs de préservation des terres agricoles et de concentration de l’habitat au plus près des services - ont conduit à revoir le périmètre de ZAC réduit à 10 ha, inclut des secteurs nouveaux en centre-bourg et en exclut certains, tels que celui de la Halte.Le projet prévu pour être aménagé par tranches successives sur 15 ans, comporte environ de 180 à 200 logements sur 10 ha. L’objectif de densité à atteindre correspond à 25 logements à l’hectare, si l’on considère 200 logements sur 7,85 ha (10 ha moins 2,15 ha d’espaces publics structurants) ce qui est compatible avec les documents d’urbanisme supra communaux tels que le SCOT (Schéma de
Cohérence Territoriale).

Les modalités de concertation ont été réalisées de la manière suivante :

  • deux réunions publiques ont eu lieu les 4 juin 2009 et 15 décembre 2010. Elles ont permis de sensibiliser la population au devenir de la commune, de recueillir les remarques. Les préconisations des habitants ont été examinées au fur et à mesure de l’élaboration des documents d’aménagement.
  • la mise à disposition, pour la population, d’un registre d’observations (du 15 avril 2008 au 30 juin 2011), sur lequel aucune observation n’a été inscrite.
  • une exposition en mairie à partir du 29 mai 2009, actualisée au fur et à mesure de l’avancement des études préalables à la création de la ZAC,
  • des informations dans le bulletin municipal (décembre 2008, février 2009, avril, juillet et octobre 2010) et sur le site internet de la commune.
  • des rendez-vous avec Monsieur le Maire à la demande d’habitants.

Aucune observation remettant en cause le projet n’ayant été formulée, le bilan global de la concertation est positif.

Le dossier de création de la ZAC proposé à l’approbation du Conseil Municipal est donc le résultat d’un travail ayant associé, outre les Médardais au travers de la procédure de concertation, les différents acteurs du développement durable dans le pays rennais.

Les principaux éléments du scénario d’intention retenu sont :

  • un programme de 150 à 200 logements sur une quinzaine d’années (soit un rythme de 14 logements par an), dont 20%de collectif ou semi collectif et 80% de lots libres. Au moins 8 nouveaux logements sociaux sont prévus sur 6 ans.
  • une diversité de l’offre adaptée en taille de logement, en type (individuel, individuel groupé, collectif, en statut (accession, locatif) en mode de financement (privé, social)
  • un soutien à la production de logements sociaux, et de logements adaptés aux personnes handicapées ou à mobilité réduite
  • une compacité de l’urbanisation (réduction de la taille des parcelles pour limiter la consommation d’espace)
  • une localisation des logements par rapport aux services, aux équipements
  • une incitation à l’usage des déplacements doux vers la halte SNCF de la commune.
  • une démarche de développement durable à travers les objectifs retenus regroupés en quatre thèmes :
    • Favoriser les économies d’énergie dans l’urbanisme, la construction et les déplacements
    • Préserver la biodiversité, les milieux et les ressources en eau
    • Soutenir le développement des liens sociaux
    • Favoriser la diversité de l’habitat et de la population

Divers espaces publics sont à prévoir : voiries, cheminements piétons et cycles, espaces de stationnement, espace de jeux, de collecte des déchets, des espaces libres à vocation future (habitat, projet d’aménagement, d’équipements).

En février 2014, la commune a choisit la SADIV en tant que concessionnaire de la ZAC. La concession d’aménagement consiste à confier à l’aménageur la prise en harge l’aménagement et l’équipement de la ZAC.

La prochaine étape est la sélection d’un architecte / urbaniste pour assurer la constitution du dossier de réalisation et la maitrise d’oeuvre sur 15 ans du projet.

Documents

PDF - 17.7 Mo
ZAC - dossier de création
Rapport de présentation - 17,7 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 254066

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les projets  Suivre la vie du site La ZAC de la croisée des chemins   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License